Conditions de réussite du cycle propédeutique et de la mise à niveau (MAN)

Conditions de réussite

Le cycle propédeutique a une durée d’une année. Pour réussir le cycle propédeutique, il faut :

  • obtenir une moyenne pondérée égale ou supérieure à 3,50 au bloc 1 après la session d’examens d’hiver, et
  • obtenir une moyenne pondérée égale ou supérieure à 4,00 à chaque bloc après la session d’examens d’été (ou après la session d’examens d’hiver durant la seconde tentative au cycle propédeutique)

En cas de moyenne inférieure à 3,50 au bloc 1 en hiver, les étudiants sont :

  • inscrits au cours de mise à niveau (MAN) pour le printemps s’il s’agit de la première tentative au cycle propédeutique, ou
  • exclus de l’école avec un échec définitif au Bachelor s’il s’agit de la seconde tentative au cycle propédeutique

En cas de moyenne inférieure à 4,00 à un ou plusieurs bloc(s) en été, les étudiants sont :

  • inscrits à la seconde tentative au cycle propédeutique pour l’année suivante s’il s’agit de la première tentative au cycle propédeutique, ou
  • exclus de l’école avec un échec définitif au Bachelor s’il s’agit de la seconde tentative au cycle propédeutique

Le cours de mise à niveau (MAN) a une durée d’un semestre (printemps uniquement). A la fin de ce cours, les étudiants sont :

  • inscrits à la seconde tentative au cycle propédeutique pour l’année suivante s’ils ont réussi le cours de mise à niveau (moyenne pondérée égale ou supérieure à 4,00), ou
  • exclus de l’école sans échec définitif au Bachelor s’ils n’ont pas réussi le cours de mise à niveau (moyenne pondérée inférieure à 4,00)

Le cycle propédeutique doit impérativement être réussi dans une durée maximale de deux ans, sauf motif valable de prolongation des études (maladie, obligation militaire, etc.). Il n’est donc pas possible de faire une pause entre la première et la seconde tentatives, ni avant ou après la mise à niveau.

Répétition de la première année

Les étudiants qui répètent le cycle propédeutique en seconde tentative après avoir réussi la mise à niveau (MAN) conservent les notes suffisantes (égales ou supérieures à 4,00) des matières propédeutiques évaluées durant le semestre. Ils doivent répéter toutes les matières propédeutiques évaluées par un examen en session, ainsi que les matières propédeutiques évaluées durant le semestre pour lesquelles ils ont obtenu une note insuffisante (inférieure à 4,00) en première tentative.

Les étudiants qui répètent le cycle propédeutique en seconde tentative après un premier échec en fin d’année académique (moyenne inférieure à 4,00 dans au moins un des deux blocs) conservent toutes les notes du bloc réussi (moyenne égale ou supérieure à 4,00), s’il y en a un. Dans le ou les bloc(s) échoué(s) :

  • ils conservent les notes suffisantes (égales ou supérieures à 4,00) des matières propédeutiques évaluées durant le semestre ;
  • ils conservent par défaut les notes suffisantes (égales ou supérieures à 4,00) des matières propédeutiques évaluées par un examen en session, mais ils peuvent choisir de répéter ces matières s’ils le souhaitent, et
  • ils doivent répéter les matières propédeutiques pour lesquelles ils ont obtenu une note insuffisante (inférieure à 4,00) en première tentative.

Ce document résume ce qui précède.

Questions/Réponses

Puis-je accéder à la mise à niveau si j'ai obtenu une moyenne égale ou supérieure à 3,50 au bloc 1 en hiver ?

Non, seuls les étudiants dont la moyenne est inférieure à 3,50 sont inscrits à la mise à niveau. Les autres étudiants poursuivent le cycle propédeutique normalement.

Que se passe-t-il si je ne me présente pas à une épreuve ?

Une absence non justifiée à un examen du bloc 1 du premier semestre d’automne est sanctionnée par un NA (non acquis). Ceci donne lieu à un premier échec et l’étudiant doit dès lors effectuer le semestre de mise à niveau au printemps, puis sa seconde tentative au propédeutique l’année suivante.

Une absence non justifiée à un examen de la mise à niveau est sanctionnée par un NA (non acquis). Ceci donne lieu à un échec et l’étudiant est dès lors exclu de l’EPFL.

Une absence non justifiée à tout autre examen du cycle propédeutique est sanctionnée par un NA (non acquis). Ceci donne lieu à un échec du bloc, et donc à l’échec de la tentative en cours. S’il s’agit de la seconde tentative, l’étudiant a un échec définitif et il est exclu de l’EPFL.

Que se passe-t-il si je manque un examen pour un motif justifié ?

En cas d’absence justifiée (certifical médical, aménagement de la durée des études, etc.) à une matière du bloc 1 du premier semestre d’automne, l’étudiant ne peut continuer au semestre de printemps (sans passer à la mise à niveau) que si la moyenne serait égale ou supérieure à 3,50 avec un 1,00 à la matière manquée. L’étudiant peut ensuite compléter le bloc 1 l’année suivante. Si la moyenne est inférieure à 3,50, l’étudiant est mis en congé au printemps et doit compléter le bloc 1 l’année suivante.

En cas d’absence justifiée (certifical médical, aménagement de la durée des études, etc.) à une matière de la mise à niveau, l’étudiant est mis en congé l’automne suivant et complète la mise à niveau le printemps suivant.

En cas d’absence justifiée (certifical médical, aménagement de la durée des études, etc.) à une autre matière du cycle propédeutique, l’étudiant peut continuer la tentative en cours selon les règles usuelles, et la compléter l’année suivante.

Dans toutes ces situations, l’étudiant peut également choisir d’accepter un échec à la matière, ce qui donne lieu à l’échec du bloc, avec les conséquences usuelles d’un tel échec.

Quelle est la durée maximale pour réussir mon année propédeutique ?

Comme stipulé dans les textes légaux, le cycle propédeutique ne doit pas durer plus de deux ans, ce qui veut dire qu’une deuxième tentative à l’examen propédeutique doit avoir lieu l’année suivant le premier échec, sauf raisons exceptionnelles (par exemple lorsqu’un étudiant a été malade durant la session d’examen et doit répéter certaines matières l’année suivante).

Que se passe-t-il si je suis admis à l'EPFL après une première année sans réussite dans une autre haute école ?

Si le programme d’études suivi préalablement est jugé équivalent à la première année à l’EPFL, vous serez admis avec une seule tentative au cycle propédeutique. Vous serez donc soumis aux mêmes conditions de réussite que les étudiants qui font leur seconde tentative au cycle propédeutique après une première tentative à l’EPFL, mais sans conserver des notes de la « première tentative » effectuée dans l’autre école, et en devant dès lors suivre toutes les matières du cycle propédeutique à l’EPFL durant cette unique tentative.

Puis-je commencer le cycle Bachelor sans avoir terminé le cycle propédeutique ?

Oui, mais seulement lorsque :

  • les matières manquées l’ont été pour un motif valable (certificat médical, aménagement de la durée des études, etc.),
  • la moyenne des matières acquises dans chaque bloc est égale ou supérieure à 4,00 et
  • les matières manquées ne totalisent pas plus de 16 coefficients.

Vous serez dès lors autorisé à commencer le cycle Bachelor, mais devrez terminer le cycle propédeutique dans un délai d’un an.

Puis-je continuer au printemps si je réussis un bloc en hiver ?

Quand un bloc est réussi, il n’est plus possible de s’inscrire à des matières dans ce bloc. Si vous réussissez un bloc (ou les deux blocs) en hiver durant votre seconde tentative au cycle propédeutique, vous ne pouvez donc pas continuer de prendre des cours dans ce(s) bloc(s) au printemps. Si vous réussissez le cycle propédeutique après la session d’examens d’hiver, vous serez inscrit au cycle Bachelor au printemps.

Que se passe-t-il si je quitte l'EPFL au cours de la mise à niveau ?

En cas de retrait avant le délai de retrait sans échec (31 mars), vous quitterez l’EPFL avec un échec simple au cycle propédeutique et ne recevrez pas d’autre bulletin de notes. Vous ne pourrez en revanche pas réintégrer l’EPFL, la durée maximale du cycle propédeutique (deux ans) ne vous permettant plus de réussir la mise à niveau et le cycle propédeutique.

En cas de retrait après le délai de retrait sans échec, vous recevrez un bulletin de notes à la fin du semestre vous signifiant votre échec à la mise à niveau et votre exclusion de l’EPFL.

Si vous souhaitez intégrer une autre haute école suite à votre retrait de l’EPFL, merci de vous adresser à celle-ci pour connaître leurs conditions d’admission et les éventuelles conséquences de votre situation à l’EPFL.